Du grand enclos au vin de SaransotUn savoir faire respectueux des traditions

Le vignoble

Etant une ancienne propriété de Listrac, Saransot-Dupré a la chance de posséder un vignoble d’un seul tenant.

Le grand enclos de Saransot représente un ensemble de 38 hectares dont 17 sont en vignes le reste étant constitué de prairies naturelles et de quelques bosquets.

Les sols de Saransot sont argilo-calcaire.
La granulométrie moyenne est la suivante :  argile 30%,
éléments intermédiaires : limons et sables fins 20%, sables grossiers 50%.
Ce sont des terres franches et fraîches très bien équilibrées, idéales pour le merlot, le petit verdot et le cabernet franc.

L’encépagement si particulier du Saransot rouge : un retour aux sources.

Nos anciens avaient conçu pour Listrac un encépagement tout à fait particulier.

Saransot a tenu à revenir aux sources et à retrouver l’équilibre des cépages qui existait sur l’appellation Listrac au moment de sa création par décret de l’INAO  en 1957.
C’est ainsi que le vignoble se compose de 59 % de merlot 17 % de petit verdot 15 % de cabernet franc 8 % de cabernet sauvignon et 1 % de carmenère.
L’âge moyen du vignoble rouge est de 27 ans.

Une vinification très classique

Le vin rouge est vinifié en cuves béton. Autrefois critiquées ces cuves sont revenues à la mode en raison de leurs propriétés physiques et en particulier de leur inertie thermique qui permet d’économiser l’énergie en période de vinification, notamment en contrôle des températures et d’éviter les mouvements de convection.

Le vin est vinifié de façon très classique avec des températures de vinification raisonnables autour de 28° et une macération de 3 semaines environ.

Une fois les fermentations malolactiques achevées, le vin de Saransot est descendu en barriques. Environ 25 à 30 % du parc à barriques est changé chaque année. Les barriques sont soutirées et nettoyées à l’eau claire tous les 3 mois. Le dépôt est séparé et recyclé. Une légère filtration est réalisée au moment de la mise en bouteilles qui intervient environ un an et 9 mois après la récolte.

Château Saransot-Dupré rouge - Listrac-Médoc
Château Saransot-Dupré blanc - Listrac-Médoc

Le vignoble de Saransot produit des vins rouges et blancs

L’encépagement du blanc de Saransot : un classique bordelais

Traditionnellement les vins blancs secs de Bordeaux sont produits à partir de sémillon et de sauvignon à peu près à parts égales et d’un peu de muscadelle cépage typiquement bordelais

Ce cépage n’a aucune parenté avec les muscats.

C’est l’encépagement du grand vin blanc sec de Saransot Dupré.

Nous avons tenu à conserver de très vieilles parcelles, qui, si elles ne produisent pas beaucoup sont un gage de grande qualité. C’est ainsi que la vigne la plus ancienne qui représente plus de la moitié de la superficie des vignes blanches a été plantée en 1935.

Le vin blanc de Saransot : du raisin au vin

Dès son entrée au chai le raisin est pressuré.

Le jus obtenu est réfrigéré à 7° en vue du débourbage. Celui ci est réalisé dans la journée qui suit.

Les bourbes sont séparées du jus clair qui est envoyé fermenter pour les trois quart du volume en barriques de chêne et pour le quart restant en cuves inox.

Une fois la fermentation terminée, le vin élevé en barriques est bâtonné, d’abord deux fois par semaines puis une fois seulement.

Au mois d’avril les deux qualités sont réunies en cuves en vue de la mise en bouteilles qui intervient au mois de juin.

Le vin élevé en cuves inox apporte au vin issu des barriques une fraîcheur et une vigueur qui peuvent parfois lui manquer.

Le château Saransot-Dupré produit du vin blanc depuis la fin du XIX° siècle. Dans les périodes difficiles le domaine a même produit du vin blanc demi liquoreux et du crémant.
Aujourd'hui les vignes blanches ont pour seule vocation de produire du vin blanc sec.

Vignes blanches
Fermer le menu